Infos contées « l’homme semence » par Agnès Dumouchel

L’Association EN FAIM DE CONTES
et
Agnès DUMOUCHEL
vous invitent à une veillée contée ,
le samedi 14 septembre à 20 heures.

Agnès racontera  » L’ homme semence «  .

(entrée libre)
lieu : alpes maritimes (06) Gilette, salle du Pont Charles-Albert
(se garer au rond-point du Pont Charles-Albert et la salle sera indiquée)
————-

Un peu plus de précisions…

Je connais bien ce texte, je l’aime énormément, j’étais à la première du spectacle d’Agnès Dumouchel pendant l’été 2012, j’en garde un souvenir extraordinaire… émotions, sourires, finesse du jeu, conteuse magique sur un texte écrit par une autre, Violette Ailhaud.

Petit historique du récit et très courte biographie de l’auteure :

Née en 1835, Violette Ailhaud est morte en 1925.
L’homme semence est un récit écrit en 1919.

Pour la seconde fois en 70 ans son village vient de perdre tous ses hommes.

Violette Ailhaud avait précisé à son notaire que son manuscrit ne devrait être remis que 40 ans après sa mort, à l’aînée de ses descendantes ayant entre 15 et 30 ans.
Yveline, 24 ans, s’est retrouvée en possession du texte en juillet 1952.
Elle l’a gardé longtemps sans savoir comment le porter vers le public. Il y a quelques années, elle a rencontré un « petit » éditeur des éditions « Paroles  au cours d’une soupe aux livres, elle a su que c’était à lui qu’elle devait confier le manuscrit de cette aïeule dont elle ne savait rien avant la visite du notaire.

L’histoire :

En 1852, Violette Ailhaud est en âge de se marier quand son village des Basses-Alpes est brutalement privé de tous ses hommes par la répression qui suit le soulèvement républicain de décembre 1851 contre le coup d’état de Napoléon III. Deux ans passent dans un isolement total. Entre femmes serment est fait que si un homme vient, il sera leur mari commun afin que la vie continue dans le ventre de chacune.

« Ça vient du fond de la vallée. Bien avant que ça passe le gué de la rivière, que l’ombre tranche, en un long clin d’œil, le brillant de l’eau  entre les iscles, nous savons que c’est un homme.»

——————

Moi, j’irai, j’ai encore 3 places dans la voiture entre Grasse et Gilette !!
(Marielle)

—————-

Pour mémoire, c’était en 2009 à Levens,

Maryse Mazzani de notre association jouait dans une présentation de « l’homme semence » montée par la Cie Hors Champ. C’était la première mise en scène, mise en scène du récit de Violette… Souvenirs forts en émotion !!

Depuis, ce texte a été repris par différentes Cie sous différentes formes… Et la mise en voix des mots de Violette par Agnès, cela vaut le déplacement, je vous assure !

 

Publicités
Cet article, publié dans infos contes, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s