Petit historique de l’association

janvier 2008

Nous existons depuis déjà pas mal d’années et nous avons bien l’intention de continuer !!!

L’association a vu le jour en 1991 à la suite de stages sur « l’art du conte » organisés par le conservateur de la médiathèque départementale, Monsieur Pierre Fénart et du conteur Jean Roger Rolland. Cette association regroupe des conteurs amateurs très divers sur le plan professionnel, bibliothécaires, orthophonistes, enseignants, personnel des crèches, animateurs, retraités …qui ne cessent de travailler ente eux ou avec des conteurs professionnels pour améliorer leur pratique. L’objectif de l’association est de diffuser le conte partout où il demandé, pour un public adulte autant que pour un public enfant. Le conte existant  dans tous les continents et dans toutes les cultures, il permet l’échange et la découverte d’autrui et donc favorise le lien social, développe l’imagination et fait grandir le rêve. Les lieux où interviennent les conteurs sont également extrêmement variés : crèche, bibliothèques, écoles primaires et maternelles, collège ou lycée, maison de retraite, écomusée, hôpital, fêtes de village, mariages et anniversaires, festival du conte…. Dès sa création, l’association a participé au festival du conte des Alpes Maritimes, organisé par la médiathèque départementale et le Conseil Général. Depuis, elle n’a cessé d’y intervenir. En 1995 elle avait assuré toute seule la très célèbre « Nuit du conte à Coursegoules. » Elle participe à de nombreux  projets pédagogiques dans les écoles et assure l’heure du conte dans de multiples bibliothèques de Nice, BMVR Louis Nucéra et bibliothèques des quartiers, sans compter les bibliothèques du haut et moyen pays. Et recherchant toujours à tisser  le lien humain et la parole, désireuse de rencontrer d’autres conteurs de langue française, elle est en train de préparer un échange avec des conteurs québécois ou africains ou… Histoire à suivre…

 

juillet 2014

Notre association continue sa route « pour que vive le conte libre » loin des clivages sociaux et individuels. L’aventure du Festival des Alpes-Maritimes s’est interrompu, le Festival ayant évolué vers d’autres arts de la paroles : poésies, lectures…

Nous avons enrichi notre expérience : le Québec dans le cadre d’un échange avec des conteurs et conteuses de là-bas, le Burkina pour l’une d’entre nous il y a quelques années, l’Allemagne avec l’Alliance Française à Munich et l’an dernier en résidence pendant une semaine au lycée français de Berlin pour un projet avec les enfants de l’école primaire.

Plus près de chez nous, nous participons au Festival du Livre de Mouans-Sartoux dans le cadre des temps du contes pour les enfants des écoles du Pays de Grasse ainsi que sous la tente nomade pendant le week-end du festival.

Histoire à suivre…. 🙂

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s